La voie du corps


La voie du corps est la première grande étape pour l'être humain lors de sa reconnexion vers sa magie. Ce chemin lui permet de faire ses premiers pas dans la découverte de qui il est au plus profond de lui, de sa lumière, bien qu'il n'en a pas encore conscience. Il est mit en contact avec des aspects de lui-même, ses ombres et lumières, et apprend petit à petit à nourrir une nouvelle facette de son être qui sommeillait jusqu'à là : sa part divine. Un être se réveil et il se pose beaucoup de questions.

 

LE COCHER - Le réveil

C'est le début du chemin, le cheminant prend ses bagages (expériences, savoirs, forces, faiblesses ... Tout ce qui le constitue) et arpente une nouvelle route. Plein de doutes et de questionnements sur sa vie, il sait qu'il y a quelque chose à découvrir le long de cette route. Il a besoin d'évoluer car une chose en lui s'est réveillé. Il se rend compte que la vie qu'il mène ne lui convient pas, et qu'il désire apporter les changements nécessaire pour être plus en phase avec ce qui s'est réveillé.


LE VANNIER - Le choix

Tandis qu'il avance sur sa route, le cheminant fouille dans ses bagages. Il fait le point sur sa vie en triant ce qui est bon ou mauvais, ce qu'il doit garder et jeter, ce qui est pur et impur. C'est une phase d'analyse où le cheminant prend conscience qu'il y a des choses à conserver, et des choses à abandonner. C'est le moment où des choix doivent être fait pour effectuer les changements nécessaires.


L'ALCHIMISTE - La transformation

Une fois que le tri est fait, le cheminant transmute ce dont il n'a plus besoin pour avancer. Il se déleste de ce qui est inutile pour son évolution afin de faire de la place à autre chose de plus aligné. Il fait le choix de ne plus subir les facettes de son existence qui le limitent dans son avancé, et transforme sa vie vers quelque chose de lumineux. C'est une période où ombre et lumière s'entremêlent, où la transmutation s'effectue pour laisser place à plus de légèreté.


LE PAPE - L'ouverture

Alors qu'il est plus allégé, le cheminant accède à de nouvelles facettes de lui même. Sa conscience grandit, il accède à de nouvelles capacités, il est plus à l'écoute de ses ressentis, intuitions et besoins. Il cherche à suivre ce qu'il est en train de découvrir au plus profond de lui en écoutant sa guidance intérieure. C'est une phase d'ouverture où il décide de suivre ce qui l'appelle au fond de lui.


L'EMPEREUR - L'action

Une fois que le cheminant a acquis une certaine vibration, il peut commencer à prendre conscience et intégrer des valeurs du masculin sacré, activant ainsi une nouvelle facette de son être. Il cherche à s'aligner de plus en plus avec ces valeurs en posant les bases et actions dont il a besoin pour effectuer cet alignement. Il suit les intuitions qu'il a reçu au travers de l'étape du Pape pour poser les fondations de sa nouvelle vie, car il est plus conscient de ses besoins.


L’IMPÉRATRICE - La réception

Une fois que le cheminant a acquis une certaine vibration, il peut commencer à prendre conscience et intégrer des valeurs du féminin sacré. Activant ainsi une nouvelle facette de son être. Il peut ainsi s'ouvrir à une phase de réception, d'accueil, de créativité maintenant que les bases de sa nouvelle vie ont été érigées. La forme a été créée durant l'étape de l'Empereur, l'étape de l'Impératrice consiste à y ajouter le fond afin de réaliser l'harmonie dans cette nouvelle vie nouvelle.


LE BOUFFON - La force de vie

Plus conscient, le cheminant aborde désormais la vie avec plus de légèreté et de lâcher-prise, il jouit de la nouvelle vie qu'il s'est créée. Certains enjeux de la vie deviennent moins préoccupants, et il se connecte aux choses essentielles qui lui sont positives pour son évolution. Il comprend que la vie peut être vécu de manière simple, et que la seule personne qui est à l'origine de ses préoccupations n'est nul autre que lui-même.


LE FOSSOYEUR - Le passage

Ce qu'il a expérimenté au début de son chemin lui a permit de s'affranchir de ce qui ne lui convenait plus, il a posé les bases de sa nouvelle vie en fonction de sa guidance intérieure, et maintenant il sent qu'un passage vers autre chose est en train de se profiler. Le cheminant finit par aborder l'inconnu, la mort, la fin d'un cycle avec une compréhension plus large. Qu'une fin symbolise le début d'autre chose et que pour évoluer, il est nécessaire de mourir pour renaître plus grand encore. Il comprend que pour son bien être, il est nécessaire de faire des choix déterminants afin de passer à d'autres étapes de sa vie.

Voici pour la voie du corps, pour connaître la suite et en savoir plus sur la voie de l'âme, cliquer ici.